Investissement| La startup Airbnb fait une levée d’un milliard de dollars

Investissement| La startup Airbnb fait une levée d’un milliard de dollars

2020-04-08 0 Par Monsieur Startup
La startup américaine Airbnb vient de faire une levée de fonds d’un milliard de dollars. Elle se prépare aux retombées de la crise du covid19

Airbnb est une plateforme communautaire payante de location et de réservation de logements de particuliers. Elle a été fondée en 2008 par les Américains Brian Chesky, Joe Gebbia et Nathan Blecharczyk. Le site Internet contient en 2015 plus de 1,5 million d’annonces dans 34 000 villes et 192 pays.

Airbnb-lève-1-milliard

Face à la crise que connait l’industrie du tourisme en cette période du coronavirus, la startup très prévoyante vient de lever 1 milliard de dollars. Particulièrement touchée par le confinement, Airbnb souffre d’une mise à l’arrêt provisoire de ses activités en cette période de pandémie. Les pays touchés par le COVID-19 ont pour la plupart fermés leurs frontières. Plusieurs consignes de confinement aux modalités variables s’appliquent en Europe et outre-Atlantique.  La plateforme est à l’arrêt. Sa risposte, une levée de 1 milliard de dollars en dette nette et capitaux propres auprès de deux groupes spécialisés : Silver Lake et Sixth Street Partners.

Airbnb_lève_1_milliard

Un investissement et non une bouée de sauvetage

La startup prévoit diriger ses futurs investissements vers trois grandes notions : les hôtes, les séjours à long terme et les expériences Airbnb. Elle  souhaite aussi user de son milliard levé pour indemniser les hôtes ayant le plus souffert de la période de confinement. Elle prévoit notamment une formule d’indemnités sur les annulations effectuées entre les 14 mars et 31 mai.

Voir aussi: Nigeria| Une start-up recueille 500 000 dollars pour lutter contre le Covid-19

Cette levée est donc présentée comme un investissement pour soutenir la vision à long terme de la plateforme. Ce n’est pas une somme empruntée pour garder la tête hors de l’eau. Elle intervient également  pour  limiter l’impact de cette mauvaise passe sur son projet d’entrée en bourse.  A ce propos en effet, les investisseurs n’ont aucun doute sur le fait que la startup retombera bien sur ses pieds.

“Si l’environnement actuel est clairement difficile pour l’industrie de l’accueil, le désir de voyager et de vivre des expériences authentiques est fondamental et durable“, indique Egon Durban, co-CEO du fonds d’investissement Silver Lake.