Charlotte Dipanda investit dans la startup Dikalo.

Charlotte Dipanda investit dans la startup Dikalo.

2021-05-10 0 Par Monsieur Startup
L’artiste Charlotte Dipanda, vient d’investir dans la startup camerounaise Dikalo. Elle l’a annoncé officiellement sur sa page Facebook le 08 Mai dernier.

Coucou !C’ est avec joie et fierté que je vous annonce que je rejoins le projet Dikalo en tant qu’investisseur. Fournir une plateforme Africaine de communication est ma vision de cette Afrique que nous voulons forte et fière d’elle même. Très bientôt, nous aurons encore plus d’excellentes nouvelles, mais pour le moment, juste vous dire :“Welcome to the Dikalo Family”.Much love. »

Charlotte Dipanda startup Dikalo

Pouvait-on lire sur la page de la diva camerounaise le 08 Mai, comme annonce officielle de son entrée dans le capital de la startup Dikalo. Elle rejoint ainsi un projet à fort potentiel en Afrique en tant qu’investisseur.

Lire aussi: Interview| Daniel Agnero, Co-fondateur de l’application Dikalo

Créée par le Camerounais Alain Ekambi, Dikalo est en fait une plateforme de messaging à la wechat, adaptée aux réalités africaines.

Charlotte Dipanda startup Dikalo

Elle vous permet à cet effet de vous connecter avec n’importe qui et n’importe où sur la planète. Le tout sans avoir besoin de partager vos informations personnelles. Pour se faire, nul besoin de numéro de téléphone pour démarrer une conversation. L’utilisateur a juste besoin d’y inscrire son mail et de choisir un identifiant. L’application Dikalo offre entre autres :

-Des autocollants customisés 100% africains : Camer stickers, Zouzoukwa de la côte d’ivoire, Naija stickers du Nigeria, Oju et bien d’autres.

-Multimédia: envoyer du texte, des images et des messages vocaux

-Des discussions de groupe publiques et privées pour discuter avec des personnes partageant les mêmes intérêts, amis et famille.

Charlotte Dipanda startup Dikalo

En janvier, la startup comptait en tout 120 000 utilisateurs, dont 100 000 actifs quotidiennement. A ce jour, ce sont plus de 700 millions de messages qui ont été envoyés sur la plateforme. La plupart des utilisateurs viennent particulièrement de la Côte d’Ivoire et du Cameroun.