Ajim Capital lance un fonds de 10 Millions $ pour les fintechs africaines.

Ajim Capital lance un fonds de 10 Millions $ pour les fintechs africaines.

2022-01-13 0 Par Monsieur Startup
Ajim Capital vient de lancer un fonds de capital-risque pour le pré-amorçage des fintechs en Afrique. Il vise les start-up avec un potentiel de croissance et d’adoption rapides

Ajim Capital vient de lancer un fonds de capital-risque pour les entreprises technologiques de pré-amorçage en Afrique.

Le fonds fournira des chèques de 25 000 $ à 150 000 $ aux entreprises africaines de technologie en pré-amorçage. Ajim Capital recherche surtout des startups avec un potentiel de croissance et d’adoption rapides. Il s’intéresse aux entreprises qui offrent des retours sur investissement supérieurs pour les investisseurs. Mais aussi qui comblent des lacunes économiques et d’infrastructures importantes pour les consommateurs et les entreprises en Afrique subsaharienne.

Ajim Capital  fonds  fintechs
Découvrez le top 10 des meilleures start-up de Côte d’ivoireici

Ajim Capital a été co-fondée par la jeune camerounaise Eunice Ajim. Née au Cameroun, Eunice a déménagé aux États-Unis en 2011. Elle a une expérience allant de la collecte de fonds et de la gestion de start-ups à la direction d’une startup technologique de plus de 10 M $. Elle possède également l’expertise nécessaire pour gérer des entreprises rentables dans un environnement concurrentiel. Son entreprise est attachée à sa mission et a rencontré plus de 100 fintechs africaines. Elle a investi dans 10 d’entre elles au cours de la dernière année.

Certains de ses investissements providentiels incluent Mono, Payhippo, TalentQL, Lemonade Finance, Bamboo, Payday et Mecho Autotech. Le développement de l’espace technologique du continent est devenu sa priorité.

Ajim Capital  fonds  fintechs

« Nous investissons principalement dans des fondateurs ayant une ancienne expérience entrepreneuriale ou directement pertinente dans l’industrie, des indications initiales d’adéquation produit-marché (par exemple, revenus ou utilisateurs), une solution logicielle hautement évolutive et un retour potentiel de 10 fois sur le CoC pour les investisseurs », déclare Eunice Ajim, partenaire fondatrice d’Ajim Capital.

Lire aussi: Entretien| Pourquoi les startups ivoiriennes peinent-elles à décoller ?

Ajim Capital invite d’ailleurs les investisseurs potentiels à les contacter et à les aider à construire l’avenir de l’Afrique dans l’espace technologique. 
Pour plus d’informations, veuillez visiter le site Web d’ Ajim Capital .