STARTUP A LA UNE

OAPI: La startup Agribanana désormais titulaire d’un brevet d’invention

0
Agribanana titulaire brevet invention
La start-up ivoirienne Agribanana est désormais titulaire du brevet d’invention des sacs biodégradables. Il concerne principalement son procédé de fabrication des sacs à partir de la transformation des troncs de bananiers.

Depuis le 22 mai 2013 l’utilisation des sachets plastiques est interdite en Côte d’ivoire. Une décision émanant d’un décret émis par le gouvernement ivoirien. Cependant, n’ayant pas d’autres choix, ces sachets font partie du quotidien de nombreux ménages. Des habitudes pourtant à l’origine de plusieurs désastres environnementaux.

C’est pourquoi en 2019, Salimata Toh, une jeune ivoirienne engagée pour la protection de l’environnement, lance la startup Agribanana.

Sa solution est un procédé révolutionnaire qui vise en effet à produire des sacs d’emballages 100% biodégradables. Une alternative à l’utilisation des sachets plastiques. Ses sacs sont d’une particularité originale : ils sont en effet issus de la transformation des tiges et des troncs de bananiers.  Dénommés les fandy pack, ces sacs sont également une option à l’abattage des arbres pour produire du papier. Papier servant à fabriquer les sacs d’emballages ordinaires.

Agribanana titulaire brevet invention

Le bananier étant en effet une plante vivace, la production de ces sacs ne participe pas à la déforestation, contrairement aux sacs d’emballages habituels. Une invention révolutionnaire en Afrique qui lui a notamment valu de remporter plusieurs prix et distinctions en 2021.

Ce sont entre autres le prix industrie de la Business Plan Competition 2021 du patronat ivoirien et le prix Sprint de la meilleure startup green ivoirienne. Le dernier cité, lui a été décerné par le premier réseau d’incubateurs et de startups green francophones sprint network. A cela s’ajoute, le prix de l’innovation des femmes entrepreneures organisé par la fondation SEPHIS en partenariat avec la GIZ. Elle a été également cette même année, retenue pour le programme nigérian The Tony Elumenu Foundation.  

Lire aussi: Cycl’e : de l’énergie à usage domestique à partir d’engins roulants.

Un brevet pour soutenir l’invention de la startup Agribanana

Il lui aura fallu attendre deux ans avant d’obtenir ce document. Finalement, ce 17 janvier 2022 la start-up a obtenu son brevet d’invention. Un brevet d’invention pour son procédé de fabrication de ces sacs biodégradables. L’effet de ce brevet s’étend jusque dans 17 pays africains. Il devra donc permettre à la startup de déployer et protéger cette invention dans ces différentes contrées.

Agribanana titulaire brevet invention
 »Je suis très heureuse ! Ce brevet me permet non seulement de protéger ce procédé de fabrication, mais également de pouvoir mener à bien ma mission. En tant qu’activiste ODD, c’est un soulagement et un grand pas vers les objectifs de notre startup. »

La startup est en phase d’obtenir des machines afin de passer d’une production traditionnelle à une production semi-industrielle. Elle a en vue de grands partenariats stratégiques pour poursuivre sa croissance.

Qui est Salimata Toh Epse N’guessan fondatrice d’Agribanana?

Agribanana titulaire brevet invention
Salimata Toh Epse N’guessan fondatrice de la startup Agribanana

Salimata TOH épse N’GUESSAN, est une jeune ivoirienne de 30 ans, originaire de Dabou, ville située au sud de la Côte d’Ivoire. Passionnée d’environnement depuis son jeune âge, Salimata est le fruit d’une éducation écologique. Sa mère étant à la tête d’une ONG luttant contre le réchauffement Climatique (ONG SOS Monde Rural, la planète terre chauffe), elle lui a très vite inculqué les bienfaits d’un environnement sain.

Ce qui pousse la jeune fille à embrasser cette voie après ses études secondaires. En 2015, elle obtient une licence en Sciences de la Terre et des Ressources Minérales à l’université Tertiaire et Technologique d’Abidjan. Puis l’année suivante, elle poursuit ses études supérieures et devient Ingénieur en Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE) avec un master de l’Instruit Africain de la Qualité Total-Groupe CSI Polytechnique/TASQ Paris deux ans plus tard.

Avec ses diplômes en poche, Salimata intègre dès 2016 plusieurs cabinets où elle exerce en tant qu’animatrice HSE, Assistante Qualité, Coordinatrice QHSE, responsable QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement). Animée par le désir d’apporter un nouveau souffle à la préservation de l’environnement en Côte d’Ivoire, elle décide en 2019 de développer la startup AGRIBANANA. Cette idée innovante lui donne de rafler en 2019, le 2e prix catégorie startup débutante à la 5e édition du SARA lors du concours Agreen startup organisé par Digital Africa en partenariat avec l’AFD et le ministère ivoirien de l’agriculture. La même année le projet AGRI BANANA est désignée demi-finaliste du concours BreizhAfrica. Agribanana termine l’année 2020 avec le prix BJKD du meilleur projet jeune entrepreneur de l’année.

Aujourd’hui Salimata veut impacter son environnement immédiat à travers la lutte contre le réchauffement climatique et les conséquences qui en découlent. Avec sa startup AGRI BANANA, elle propose des sacs Fandy Pack, sacs d’emballages en papier végétal 100% Biodégradables et recyclables issus de la transformation du tronc de bananier, bananier qui est plante vivace qui repousse très rapidement en moins d’une année contrairement au bois, pour palier à la prolifération des sachets plastiques et à la déforestation dans son pays. Elle ambitionne faire d’AGRI BANANA une entreprise éco-citoyenne apportant des solutions Durables et Innovantes pour le bien-être de tous.

   

Monsieur Startup
Journaliste, Concepteur Rédacteur, Chroniqueur TV. Fondateur de Startup Médias. Appelez-moi Monsieur Startup

Ajim Capital lance un fonds de 10 Millions $ pour les fintechs africaines.

Previous article

  4e édition de l’Africa TechUp Tour Abidjan

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.