RDC : La startup My Virtual Planning veut prévenir les grossesses indésirées grâce au numérique

RDC : La startup My Virtual Planning veut prévenir les grossesses indésirées grâce au numérique

2020-11-02 0 Par Monsieur Startup

Ulrich Kouesso a développé une plateforme d’assistance personnalisée sur la santé sexuelle. Cette initiative dénommée My virtual Planning vise à limiter les grossesses non désirées chez les femmes grâce au numérique.

Interrompre une grossesse est un délit dans bon nombre de pays africains, notamment en République démocratique du Congo. Parce que les questions de sexualité et de santé reproductive restent encore tabou, certaines femmes ont souvent recours à des pratiques peu orthodoxes et clandestines risquant leur vie pour interrompre leurs grossesses.

Pour y remédier, le jeune congolais Ulrich Kouesso a mis au point une plateforme de suivi et d’assistance personnalisée sur la santé sexuelle qu’il a appelé My virtual Planning. Il veut offrir aux jeunes, grâces aux NTIC, un cadre idéal pour s’exprimer librement, en toute confidentialité, sur les questions de santé sexuelle en générale et de planification familiale en particulier. 

Elle vise notamment à augmenter la spécificité de l’offre de planification familiale de façon à offrir à chaque couple la méthode de contraception correspondant à son profil socio-culturel et biologique. Elle rassemble des sexologues et des experts qui accompagnent les couples et les femmes dans la prévention, le suivi du cycle menstruel et la planification familiale en toute confidentialité. A ce jour la plateforme rassemble 2100 utilisateurs, 7 professionnels et 3 hôpitaux partenaires.

Ulrich à travers cette initiative veut amener les femmes à adopter une sexualité responsable et mettre fin aux sujets tabous liés à la contraception. Pour lui, cette solution permettra réduire considérablement  les grossesses non désirées et le recours aux avortements clandestins.

Ce projet a été récompensé par plusieurs prix, notamment le Kinshasa Digital Week 2019, le prix de la Kinshasa Digital Startup Contest 2ème édition. et le prix Orange de l’entrepreneur social 2020 (POESAM), au niveau national. Ulrich ambitionne étendre son service dans toute l’Afrique.